Besoin de s'exprimer

08 mai 2018

L'histoire d'une ado normal

Je dois surement commencer par le commencement, alors voila je m'appelle Emma et j'ai 13 ans bientôt 14. Un jour je suis sortie du ventre de ma mère et depuis ce jour la rien de très intéressant est arriver. Je suis une fille au cheveux frissée, a la peau trop blanche et au yeux vert. Quand j'était en marternelle tout était simple et facile, ont ne connaisait n'y la honte n'y la tristesse, tout sembler si simple... Toute cette période simple de ma vie a durée jusqu'en CE1, c'est a ma rentrée en CE2 que tout est devenue plus compliquer. Déjà je n'était pas avec ma meilleure amie alors que nous n'avons jamais était séparer auparavant mais on c'était promis de rester ensemble, ironie du sort ma meilleure amie m'a laisser tomber pour des salopes qui, encore maintenant, se croit au dessus de tous. A l'époque j'était naïve alors j'ai pensée que peut être le lendemain elle aller revenir avec moi mais plus les jours passer plus elle me laisser seule, c'était ma seule amie alors évidemment je me suis retrouver sans personne, j'apporter des livres pour ne pas m'ennuyer pendant la récréation et a la pause déjeuner je m'assayer tout la temps a la table la plus grande pour que des gens viennent vers moi mais rien, personnes n'était venu au contraire ils me fuyaient tous comme si j'avais la peste. Je pense que derrière votre écran vous vous dites que j'en fait des tonnes et que j'était petite et innocente mais vous n'imaginez même pas a quelle point cette petite histoire a pris une importance impressionante. Peu à peu je me disait que si personne venait vers moi c'est parce que je suis moche alors j'ai essayer de devenir comme les autres, fini mes chouchou exacentrique et mes deux joli couette, fini les jupes et les robes non, je m'habiller en jeans et t-shirt, je laisser mes cheveux a l'air libre comme tout le monde et sans même m'en rendre compte j'avais arrêter de manger, a 8 ans j'était autour des 20/19 kg. J'était trop petite pour me render compte que c'était pas normal et puis vers la fin de l'année, ma mère a remarquer sa et ma fait manger, ma meilleure amie c'était excusée, j'avais tout pour reprendre une vie normal mais le destin n'a pas voulue alors pour l'année de CM1/CM2 j'était dans une autre classe que ma meilleure amie avec des salopes que je pouvais pas voir en photo seulement j'avais passer l'année de CE2 seule et je n'avais pas envie que sa recommence alors je me suis laisser influencer et cette fois c'était moi la garce de service, vous savez cette fille de primaire qui se croit vraiment au dessus des autres et que les collègiens se foutent d'elle et bien c'était moi et j'en suis pas fier du tout... Pendant 2 ans je n'était pas moi, pendant 2 ans je me haïsser pour faire du mal a des filles que j'aimais bien alors pour ma rentrer en 6ème je me suis promis d'être moi, de ne pas faire semblant, en plus de sa j'avais dans ma classe une fille a qui je tiens beaucoup alors j'avais tout pour être heureuse... Mais voila un dénommé Théo a commencé a m'insulter sans raison et je suis quelqu'un de faible alors je ne disait rien, je le laisser faire et puis ses mots ne me touchait pas vraiment mais en force j'ai est cru, a force je les ai écouter ses commentaire sur moi et je suis retomber dans la " grève de la faim",  je pleurait tout les soirs et la journée je souriait en espérant que cette journée passe au plus vite pour que je puisse pleurait a nouveaux chez moi. Et pendant les grandes vacances j'ai fait quelque chose d'affreux, je n'arriver plus a sourire et les insultes que j'avais reçus résonnait dans ma tête, je ne voulais pas craquer, j'avais besoin de quelque chose pour rester aussi forte que je le peux alors je me suis scarifier l'avant bras gauche, je me sentait si mal après avoir fait sa que je m'était promisse de ne pas recommencer mais ce truc c'est comme une drogue alors a chaque fois que j'était en colère, triste, fatigué... je craquais. J'avais si honte de sa que je garder le silence et cette enfer a durée 2 ans et demie. Maintenant je suis en 4ème et j'ai officilement arrêter sa, je me sens beaucoup mieux a vrai même parfois j'ai envie de le refaire j'essais de ne pas craquer et j'y arrive. J'ai fait plein de nouvelle rencontre cette année et je me suis dit enfin tout s'arrête ! Mais dans ma vie il n'y a rien de passionant, je me lève, je vais en cours, je rentre, je goute et je fait rien jusqu'a ce que ma mère arrive et c'est un cercle vicieux, je suis a la fois heureuse que tout cette enfer c'est arrêter seulement j'ai encore se sentiment d'être inutile pour le monde, qu'est ce que je fait de bien ? Rien. Qu'est que je fais de mal ? Trop pour en citer.

Bref je m'appelle Emma et je mène une vie d'ado banale avec ses périodes dépression.

Posté par emmacerise142 à 02:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]